Condominium-bathroom-and-bedroom
normal

Quand chambre et salle de bains ne font qu'un

Par Valère Carglass® Maison,
12 juin 2015

Si la salle de bains est en règle générale un espace indépendant dans la maison, il est tout à fait possible de l'intégrer à la chambre à coucher, notamment dans une pièce attenante, ou dans la chambre elle-même si sa superficie d'origine le permet. Mais avant de donner naissance à une suite parentale du plus bel effet, il est important d'en mesurer les avantages, nombreux, et les inconvénients et contraintes techniques, à ne pas négliger...

Au registre des avantages, une salle de bains intégrée à la chambre donne un réel sentiment d'espace, avec une pièce dédiée à la détente et au bien-être. Le matin, on passe du lit à la douche ou à la baignoire en un clin d'œil, et si le dressing y est présent lui aussi, vous disposez alors d'un ensemble pratique à vivre. Autre avantage : le gain de place. Portes, murs et couloir n'existant plus, de précieux mètres carrés sont alors gagnés.

Un impératif : la ventilation

Mais avant de vous lancer dans une telle entreprise, il importe d'en mesurer les contraintes techniques. Une salle de bains ouverte, notamment si la pièce d'origine n'en était pas pourvue, va nécessiter la mise en place d'arrivées d'eau et d'évacuations. Et si vous souhaitez installer une baignoire en îlot, l'intervention d'un spécialiste est plus que conseillée. Autre point important : l'humidité. Il va s'en dire qu'une ventilation très efficace s'impose et que le revêtement choisi pour le sol et les murs doit être compatible avec les inévitables projections d'eau. En apparence plus futile, la question de la décoration est à prendre en compte. En effet, pour donner de l'harmonie à cette grande pièce où cohabitent espace de repos et espace de toilette, il convient de veiller à choisir des couleurs bien assorties.

Un espace, deux ambiances

Dans cet espace totalement ouvert, plusieurs solutions s'offrent à vous pour distinguer la partie dévolue au sommeil de celle affectée aux soins du corps. Ainsi, il est possible de créer une séparation partielle, n'allant pas jusqu'au plafond, qui fera à la fois office de tête de lit et de paroi derrière laquelle la salle de bains sera installée. Autre solution : créer une simple différence de niveau ; l'avantage est ici de pouvoir dissimuler la tuyauterie. Dans un cas comme dans l'autre, le choix d'éclairages distincts permettra de donner à chaque espace son ambiance propre, sachant qu'une salle de bains bien éclairée est à privilégier, notamment pour que monsieur se rase en toute sérénité, et que madame se maquille à la perfection !

Esprit loft ou romantique ?

Autre alternative intéressante : la séparation vitrée. Non seulement le volume visuel de la pièce (chambre + salle de bain) n'est pas impacté, mais en plus cette solution résout le problème des projections d'eau, tout en conservant un excellent niveau de lumière naturelle, surtout si l'espace bain n'est pas pourvu de fenêtres. Pour les adeptes de l'esprit loft, une jolie verrière aux montants laqués noir ou gris foncé, sera du plus bel effet, et pour les couples attachés à l'intimité de chacun, la pose d'un verre translucide sera un compromis idéal. Enfin, des solutions de cloisonnement partiel, et vraiment moins coûteuses, sont à envisager comme, par exemple, un rideau ou un voilage, un élégant et romantique paravent, des persiennes ou encore des cloisons coulissantes. Créer une salle de bains dans une chambre ne s'improvise donc pas. Cela nécessite une vraie réflexion pour optimiser l'espace, tout en prenant en compte les contraintes techniques inhérentes à une telle création. Besoin de conseils ? Carglass® Maison est à votre écoute et vous aidera à passer du rêve à la réalité...

Tags :
Avatar
Valère Carglass® Maison