RT-2012-(réglementation-thermique-2012)
normal

Réglementation Thermique 2012 : L'habitat de demain dès aujourd'hui

Par Valère Carglass® Maison,
13 oct. 2014

S'appuyant sur les lois Grenelle I et II, la Réglementation thermique 2012 vise une limitation des consommations énergétiques des bâtiments. Elle s'applique depuis le 1er janvier 2013 à toutes les constructions neuves, à usage d'habitation comme dans le secteur tertiaire. Revenons sur ses grandes lignes...

Désormais, depuis la date d'application, tous les permis de construire déposés doivent répondre aux exigences de la RT 2012. Des exigences qui tiennent compte de l'impact sur les coûts de construction comme sur les économies d'énergie visées. Alors pourquoi parle-t-on de logement BBC ? Succédant à la RT 2005, cette réglementation a un objectif de performance correspondant à celui que fixe le label BBC-Effinergie. CQFD !

Quelles sont les performances exigées ?

Inférieure en moyenne à 50 kWh/m2/an : c'est la consommation d'énergie primaire prévu par la RT 2012. Concrètement, les constructions neuves, pour être conformes à la RT 2012 doivent satisfaire plusieurs exigences. Une exigence de consommation maximale, d'efficacité énergétique minimale du bâti, et enfin de confort d'été. Les moins de 50 kWhEP/m2/an sont à adapter selon la situation géographique du bâti, ou encore son usage. Il apparaît évident que la RT 2012 n'a pas uniquement une fonction contraignante, visant à une réduction des gaz à effet de serre et à une limitation de la pollution... Son application tend logiquement à contribuer au développement de nouvelles technologies, plus respectueuses de l'environnement, et à offrir un nouveau confort, un confort durable.

Un nouveau cadre de travail pour les professionnels

C'est une petite révolution pour les professionnels du bâtiment qui, pour répondre aux strictes exigences de cette réglementation, doivent mettre en œuvre de nouveaux moyens. Les systèmes dernière génération, telle que l'eau chaude sanitaire thermodynamique, et les énergies renouvelables dans leur ensemble, se trouvent en première ligne. Les ponts thermiques et l'étanchéité à l'air sont également à voir de près et les protections solaires sont plus que jamais mises en lumière ! Bien sûr, en termes de construction, ces exigences ont un coût (à peu près 10 % d'augmentation). Mais les économies d'énergie qui sont par la suite réalisées permettent de vite rentabiliser cet effort pour la planète ! Enfin, le respect de la RT 2012 s'exprime noir sur blanc au travers de deux certificats dont le maître d'ouvrage doit être détenteur : lors du dépôt de permis de construire et à l'achèvement des travaux. Attention : des contrôles sont effectués chaque année...

Et demain ?

La RT 2012, en édictant des règles strictes et en fixant des objectifs à atteindre dans le monde de la construction, participe à une meilleure gestion et à la préservation de nos ressources pour les générations futures. Mais ce n'est pas fini. Bientôt, nos bâtiments devront être à « énergie positive », c'est à dire fournir plus d'énergie qu'ils n'en consomment. La RT 2012 fera place à la RT 2020... Mais ça, c'est une autre histoire.

Tags :
Avatar
Valère Carglass® Maison